Manifestations > Séminaires


Séminaires du CRFDP

Les séminaires du CRFDP EA 7475 ont lieu le 4ème jeudi de chaque mois à 10H dans la salle des thèses (F107) du bâtiment Freinet.


Les séminaires à venir

♦ Le 24 janvier 2019 - SEMINAIRE REPORTE A UNE DATE ULTERIEURE

M. Loïc Deschamps

MCU en Psychologie du développement (Centre de Recherche sur les Fonctionnements et Dysfonctionnements Psychologiques CRFDP EA 7475 -Université de Rouen Normandie)

Enaction et participatory sense-making : vers une approche sensori-motrice de l’interaction sociale

L’énaction définit la cognition comme une activité incarnée et située, fondamentalement ancrée dans les processus vitaux, les dynamiques auto-organisationnelles et l’expérience vécue du corps animé (e.g. Varela, Thompson & Rosch 1991). Selon cette approche, tout agent est constamment engagé dans une activité de construction de sens (« sense-making ») qui co-détermine l’agent lui-même et son environnement dans une relation dynamique.
Après avoir défini les concepts-clé de cette approche (autopoïèse, autonomie, sense-making), pour en préciser les postulats théoriques, ce séminaire s’attachera à présenter la perspective énactive de l’interaction sociale. En particulier, il sera question de discuter du concept de « participatory sense-making » (De Jaegher & Di Paolo, 2007), qui considère l’interaction sociale comme un processus autonome émergeant de la rencontre des activités de construction de sens (sense-making). L’autonomie de ce processus est le point crucial de la proposition énactive, au sens où elle place la coordination sensori-motrice des individus en tant que socle sur lequel pourront se développer des compétences sociales élaborées, classiquement entendues comme le produit de mécanismes strictement individuels (cf cognition sociale).
Pour illustrer ce concept, nous nous appuierons sur l'expérimentation princeps du croisement perceptif minimaliste (Auvray, Lenay & Stewart, 2009) et sur certaines de ses variantes (Deschamps, Lenay, Rovira & Aubert, 2017 ; Deschamps, Lenay, Rovira, Le Bihan & Aubert, 2016)..

♦ Le 28 février 2019

M. François Maquestiaux

PU en Psychologie cognitive (Laboratoire de Psychologie EA 3188 - Université Bourgogne Franche-Comté)

L’allocation de l’attention centrale en situation de double tâche et son évolution avec le vieillissement

L’attention centrale peut se définir comme la part des ressources allouées aux opérations cognitives situées entre l’acte perceptif et l’acte moteur. Dans cette présentation, nous montrerons quelques-unes des grandes propriétés de l’attention centrale, mises à jour au moyen de procédures de double tâche. Nous tenterons aussi de mettre en perspective le fonctionnement de l’attention centrale avec le modèle classique de la mémoire de travail (Baddeley & Hitch, 1974). Pour cela, nous nous appuierons sur une étude récente (Maquestiaux, Ruthruff, Defer, & Ibrahime, 2018). Enfin, nous examinerons la nature des effets du vieillissement normal (i.e., déficit irréversible vs. conservatisme cognitif) sur les processus centraux de traitement de l’information.

Pour toute information complémentaire, merci de contacter M. Benoît Montalan (benoit.montalan@univ-rouen.fr / 02.35.14.61.15).



Séminaires passés

Année 2019

Année 2018

Année 2017